Ralentir, se centrer, revenir dans son corps et être pleinement présent en se reconnectant à la nature

En regardant les manières de te reconnecter à la nature, tu vas sans doute pouvoir constater les similitudes avec ce qu’on préconise dans le développement personnel.

C’est ce qui est chouette dans cette démarche : les deux sont intimement liés !

Si tu te concentres sur ta relation à la nature, tu vas pouvoir évoluer, te sentir mieux, te reconnecter à ton corps, ressentir plus de gratitude, de sérénité, faire baisser ton niveau de stress, et même apprendre à te connaître et revenir à ton essence. Tu vas laisser de la place dans ton esprit pour te reconnecter à ce qui a du sens pour toi, à ta nature profonde et à plus grand que toi.

13 idées pour te connecter à la nature :

Alors allons-y, je te propose 13 moyens simples et très efficaces de te connecter à la nature et de bénéficier de tous les bienfaits associés. Pioche et choisis ce qui te parle. Commence par ce qui t’attire le plus.

La chose la plus importante à retenir lorsqu’on souhaite se connecter à la nature est probablement d'apprendre à ralentir et à être vraiment présent en nature.

 

On vit souvent à un rythme si rapide qu'il devient difficile d'apprécier les subtilités des oiseaux, des plantes, des arbres et des milieux naturels. Si ton esprit est trop occupé par des pensées sur le passé ou le futur, tu ne pourras pas faire l'expérience de la nature même si elle est juste devant toi. La société moderne nous forme à aller vite et à remplir nos agendas d'activités.

 

Personnellement, je peux ressentir beaucoup de culpabilité lorsque je juge que ce que je fais n’est pas productif. Mais en ce qui concerne la nature, cela interfère clairement avec notre capacité à nous connecter. On a besoin d’être pleinement présent alors laisse tes to-do listes au placard et mets ton téléphone de côté pour ce rendez-vous que tu prends pour toi.

 

Si tu constates que tu penses à ce que tu dois faire ou qu’une idée te vient, je te conseille d’avoir un carnet avec toi où tu pourras noter ce qui t’es venu pour te le sortir de l’esprit et ne pas t’inquiété de l’oublier, tu pourras y revenir après ta balade. Range ton carnet et reviens dans l’instant présent.

 

Ralentir peut se faire de manière intentionnelle en prenant quelques respirations profondes et en lâchant tout ce qui n’est pas là dans le moment présent. Tu peux voir cela comme un petit temps de méditation en nature en concentrant toute ton attention sur les oiseaux, les plantes, les arbres et les animaux de ton environnement. Tu peux commencer par seulement 2 ou 3 minutes.

 

C'est la première étape pour se sentir rapidement beaucoup plus connecté à la nature.

Un autre secret pour se sentir en contact avec la nature est d'apprendre à se connecter consciemment à nos cinq sens.

 

En nature, tous nos sens sont en éveil. C’est ce que les humains expérimentent depuis le début de notre espèce. Cependant, notre société moderne avec la technologie et les environnements artificiels a provoqué l'atrophie de notre potentiel de conscience sensorielle.

 

Si tu as du mal à atteindre une expérience plus calme et méditative dans la nature, c'est probablement tu as du mal à te connecter pleinement à tes cinq sens.

 

Donc lorsque tu sors, commence par prendre quelques minutes pour te connecter consciemment à tes cinq sens.

 

Voici une petite méditation sensorielle que tu peux utiliser pour améliorer ta conscience:

  1. Ferme les yeux et inspire lentement et profondément.
  2. Sens l'air entrer par ton nez et remplir tes poumons.
  3. Détends ton corps physique et permets-toi de ressentir toutes les sensations extérieures comme le soleil ou le vent sur ta peau.
  4. Sens tes pieds s’ancrer dans le sol.
  5. Prends conscience de ton corps tout entier et rends toi compte de la sensation d'espace dans l'environnement.
  6. Maintenant, parcoure ton environnement de manière auditive et écoute les sons tels que les oiseaux, les insectes ou le vent qui souffle à travers les arbres.
  7. Passe quelques instants à écouter dans toutes les directions, de près et de loin, tout en te relaxant.
  8. Essaye d’écouter plus profondément que tu n’as jamais écouté.
  9. Enfin, ouvre les yeux et concentre ton attention sur quelque chose de beau. Laisse ta concentration s'étendre vers l'extérieur pour engager ta vision périphérique, en visualisant toute la scène.
  10. Ajoutez autant que possible ton odorat et ton goût.
  11. Détends-toi lentement et ressens ta connexion à la nature avec tous tes sens pleinement engagés

 

Répète souvent cette méditation pour t’aider à tirer le meilleur parti de chaque moment que tu passes à l'extérieur !

Un spot nature (plus connu dans le monde anglo-saxon sous le nom de “sit spot) correspond à n'importe quel endroit dans la nature où tu peux te rendre régulièrement dans le simple but de t'asseoir et de te connecter à ton environnement local.

 

En t’asseyant simplement dans la nature, cela te donne l'espace pour consacrer 100% de ton attention à ton environnement.

 

La beauté de cette pratique c’est que tu vas pouvoir être en connexion simplement en étant immergé dans un environnement naturel. A force de t'asseoir à ton spot nature, tu vas avoir des expériences avec les mêmes oiseaux, plantes et arbres. Tu vas alors obtenir progressivement une appréciation plus profonde du flux subtil des saisons, des cycles quotidiens, des cycles de vie et des conditions météorologiques.

 

Tu peux voir ton lien avec la nature comme si tu voulais te faire un nouvel ami. Tu ne t’attendrais pas à connaître quelqu’un après avoir passé seulement 5 minutes avec lui… et il en va de même pour la nature !

 

S’asseoir tranquillement dans la nature pendant quelques minutes par jour pendant un an pourrait bien changer nos vies pour toujours !

Pour beaucoup d’entre nous, observer les animaux sauvages est particulièrement excitant. Cela inspire les gens à vraiment apprécier et à s'engager avec la nature.

On a souvent naturellement un attrait pour les animaux parce qu'ils sont intelligents et actifs. Ils peuvent être mignons, drôles, émotifs et divertissants, c'est donc une excellente prochaine étape à explorer si jamais tu as peur de t’ennuyer à t’asseoir tranquillement dans la forêt et à méditer sur tes sens ...

À quand remonte la dernière fois que tu t’es arrêté pour vraiment observer un animal sauvage pendant un moment ?

C’est incroyable à quel point tu remarques de choses lorsque tu ralentis suffisamment pour observer les écureuils bondir dans la forêt ou les oiseaux qui nichent dans les arbres.

Quand tu prends le temps, tu peux observer des comportements hyper sympas qui se produisent même en pleine ville !

Alors garde les yeux ouverts pour observer les animaux autour de toi !

Pour certaines personnes, les plantes constituent la voie idéale pour se connecter à la nature. Le point positif des plantes c’est qu’on peut prendre le temps de les observer dans le détail sans avoir peur de les faire fuir !

 

La plupart du temps, on ne regarde les plantes que rapidement pour ensuite passer à autre chose mais la connexion à la nature nécessite des expériences plus profondes afin d'avoir vraiment le plus d'impact.

 

Alors, essayes plutôt de te rapprocher et d'observer vraiment une plante individuellement dans les détails. Essayez de vraiment te connecter profondément avec cette plante jusqu'à ce que tu la connaisses très bien avant de passer à la suivante. C'est l'un des secrets pour éviter d'être submergé lors de l'apprentissage des plantes. Remarque toutes les petites caractéristiques des feuilles, des tiges, des fleurs et des branches.

 

Tu peux en apprendre énormément en t’intéressant à ses qualités comestibles et médicinales. Tu peux aussi t’intéresser aux interactions entre ces plantes et les animaux (oiseaux, insectes…).

Le pistage ou relevé des déplacements de la faune par des suivis de « traces » est l’une des compétences humaines les plus anciennes.

 

Est-ce qu’en te baladant tu as déjà trouvé des traces comme des empreintes, des restes de pommes de pin ou des excréments ? Et t’es-tu alors demandé :

  • De quel animal s'agit-il ?
  • Quand est-ce qu’il était là ?
  • Que faisait-il ?
  • À quelle vitesse bougeait-il ?
  • Où allait-il ?

 

Les pisteurs sont capables de répondre à toutes ces questions et bien plus encore. C’est assez époustouflant ce qu’on peut déduire de notre environnement et des traces laissées par les animaux !

 

Ces compétences représentent vraiment un niveau très profond de connexion avec la nature.

 

Il n’est tout simplement pas possible d’apprendre le pistage sans devenir profondément connecté à tous les aspects de notre environnement local. Alors commence à observer les empreintes et autres traces en nature et tu commenceras sans aucun doute à te sentir beaucoup plus à l’écoute.

Peut-être que tu ne te sens pas particulièrement attiré.e par un domaine en particulier, que ce soit les oiseaux, les plantes ou le pistage d’animaux. Tu peux, en effet, juste vouloir être immergé.e dans la nature sans but spécifique en suivant ton instinct dans l’instant.

 

Dans ce cas, tu peux te balader en mode errance, en suivant le flow. C’est un peu la version mouvante de l’exercice de méditation de connexion à tes sens dont nous avons parlé ci-dessus.

 

Pour arriver à te connecter à la nature, le plus facile est de mélanger la balade où tu déambules un peu puis tu t'assois un moment pour reprendre la marche.

 

Il est important de faire la distinction entre l’errance et la randonnée :

  • L'errance fonctionne mieux lorsque tu peux vraiment ralentir et abandonner toutes les limites de temps: il s'agit d'explorer le monde naturel dans un espace intemporel, de regarder et d'écouter.
  • Lors de la randonnée, l'accent est généralement davantage mis sur le déplacement rapide et l'atteinte de la destination. Les randonneurs marchent souvent juste devant des plantes et des animaux rares sans même voir ce qu'il y a parce qu'ils sont trop concentrés sur le sentier.

 

Voici donc quelques conseils utiles pour te balader en mode errance et te créer une connexion profonde avec la nature :

  • Ne t'inquiète pas trop de l'emplacement. Tu peux même le faire dans ton propre jardin. Il s’agit de COMMENT tu t’engages avec la nature plutôt que de savoir où.
  • Donne-toi beaucoup de temps pour ne pas te sentir pressé.
  • Essaye de perdre la notion du temps, même si ce n'est que dans une période planifiée de 30 à 60 minutes.
  • Commence par une méditation sensorielle pour te mettre dans le bon état d'esprit.
  • Bouge lentement. Essaye d’ajuster ta marche à la moitié ou même au quart de ta vitesse de marche habituelle.
  • Arrête-toi fréquemment pour réengager tes sens.
    Sors du sentier si possible. Suis les endroits où tu as envie d’aller.
  • Libère-toi de toutes les attentes que tu pourrais avoir concernant ce que tu vas voir ou vivre.
  • Savoure ton sentiment profond de connexion à ton environnement à chaque fois que tu le ressens.

Le langage des oiseaux est l'art de suivre les animaux en suivant les appels d'alarme des oiseaux.


Chaque fois qu’un prédateur (renard, buse, chat) ou même d’autres animaux comme un cerf ou un écureuil traverse le territoire d’un oiseau, les oiseaux réagissent en créant des sons de distance et d’alarme qui diffusent des informations utiles sur leur menace perçue.

 

Si tu es attiré.e par l’idée de trouver des animaux sauvages par le pistage, mais qu’il n’y a pas de substrat favorable comme du sable, de la boue ou de la neige, le langage des oiseaux peut t’aider à obtenir le même résultat.


Tu peux donc utiliser le langage des oiseaux pour localiser et te rapprocher des hiboux, des chats domestiques, des rapaces, des écureuils, des cerfs ou d’autres animaux étonnants.

 

Quand tu commences à écouter les oiseaux, à repérer où ils se situent et comment ils se répondent, tu atteins une conscience de la nature qui t’entoure 100 fois plus accrue qu’avant. C’est assez impressionnant. Au début de ma pratique, j’ai trouvé ça complètement fou et tellement intéressant. Ça a complètement transformé mon expérience de mes balades en nature ! Mais aussi je dois avouer que mes balades en forêt sont devenues hyper stimulantes et plus tellement reposantes.

L'une des meilleures façons d'approfondir ton expérience de la nature est de te poser de bonnes questions.


Chaque fois que tu te poses une question, ton cerveau se met en mode “recherche google” et veut absolument y répondre. Un esprit curieux est un esprit absorbé, et rien ne fonctionne mieux pour activer réellement tes sens qu'une très bonne question.


Poser de bonnes questions est également l'un des traits caractéristique qui tend à émerger chez toute personne qui devient profondément liée à la nature.


Alors, de quoi es-tu curieux.se ? Comment peux-tu nourrir cette curiosité ? Et quelles nouvelles questions se posent lorsque tu cherches les réponses ?


Voici quelques questions que tu peux te poser :

  • Que se passe-t-il avec les oiseaux?
  • Comment s’organisent les plantes et les arbres?
  • Quels sont les changements en fonction des saisons et des écosystèmes au sens large ?
  • Comment tout cela affecte les populations de mammifères?
  • Pourquoi les grillons sont-ils si tard cette année?
  • Quel animal a laissé cette trace?
  • Comment ces choses sont-elles toutes liées?

Ne t'inquiètes pas trop de trouver toutes les réponses. Le plus important est de commencer à te poser des questions pour que ton cerveau commence à être plus attentif à trouver les réponses. Les réponses viendront avec le temps et la pratique. Pour l'instant, la question est la clé pour aller plus loin.

Le journal nature est un excellent moyen de garder des notes de tes observations et de suivre ton évolution au fil du temps.


Essaye de te souvenir de tes moments préférés de connexion avec la nature… Peut-être que c’est des moments où tu as repéré un animal rare, ou quand tu as été immergé.e dans un bel environnement, ou encore un magnifique couché de soleil.


Remémore-toi l'image dans ta tête et réponds aux questions suivantes :

  • Que retiens-tu de cette expérience aujourd’hui ?
  • De combien de détails peux-tu te souvenir sur l'emplacement?
  • Quels types d'arbres et de plantes se trouvaient dans cet environnement?
  • Que s'est-il passé avant et après le moment clé ?
  • Quel temps faisait-il ?
  • Quelle heure de la journée était-il?
  • Comment t’es-tu senti.e lors de cette expérience?

Voici maintenant ce qu'il faut savoir sur le journaling :
Si tu n’as pas consigné cette expérience, il y a de fortes chances que tu n’ais qu’une image mentale vague, ou pire encore - tu te souviens que cela s’est produit mais il ne te reste AUCUNE mémoire sensorielle interne accessible dans ton esprit.


Alors, comment peux-tu te connecter avec la nature si tu ne prends même pas le temps de te souvenir de tes moments les plus importants ?


Le journal nature, c'est comme mettre tes moments les plus profonds de connexion dans le coffre-fort de ton esprit afin que tu puisses te rappeler et porter ces souvenirs de manière vivante dans ton avenir.

 

Essaye d'enregistrer tes expériences afin qu'un lecteur puisse voir à travers tes yeux et partager ton point de vue. Décris ce qui se passait autour de toi avec les plantes, les oiseaux, les arbres, etc.


C'est également l’endroit idéal pour écrire tes questions et les éléments à approfondir la prochaine fois.

Tu peux également amener tes réflexions à un tout autre niveau en racontant tes expériences avec d'autres personnes. C'est une version plus interactive que le journal nature, car tu peux engager un dialogue bidirectionnel sur tes expériences.

 

Cela aide aussi à répandre la curiosité et la connaissance de ton paysage local avec d'autres personnes.
Parle de ce que tu as vu à ton spot nature. Partage-leur tes nouvelles découvertes sur les plantes et les oiseaux.

 

Cela t’engage socialement à vouloir regarder de plus près et à mieux comprendre la terre. Ça va t’aider à grandir et à ancrer tes histoires et tes souvenirs de tes endroits et expériences préféré.e.s dans la nature.

 

C'est un moyen super amusant et efficace d'approfondir ta connexion à la nature !

C’est important de se rendre compte que tu n’as pas besoin d’aller au fin fond de la nature loin de tout pour profiter pleinement des avantages de la connexion avec la nature.

 

Lorsqu’on vit des expériences incroyables et passionnantes à l'extérieur, on a tendance à supposer que c’est grâce à l’extérieur, à notre environnement. Et on conclut souvent à tort que des endroits plus isolés ou rares sont nécessaires pour vivre une expérience plus profonde.

 

Au lieu de cela, ce que j’ai appris depuis de nombreuses années, c’est que le lien avec la nature n’est pas déterminé par l’endroit où on va, ni par la taille des arbres… mais plutôt par la façon dont on choisit de s’engager où que l’on soit.

 

La nature n'est qu'une partie de l'équation.

 

L'autre partie, c'est TOI !

 

Si tu es distrait.e ou pris.e par tes pensées lorsque tu te balade dans la nature, tu ne remarqueras pas les leçons plus profondes des arbres, des plantes et des oiseaux, car ta conscience est éteinte.

 

Alors que tu peux être te trouver dans un parc en pleine ville et vivre des moments de connexion incroyables qui changent ta vie parce que tu auras gardé ta conscience pleinement ouverte au moment présent, à ce qui se passe autour de toi et en toi.

 

C’est un des éléments les plus importants à retenir. Tu n’as pas besoin d'aller dans la nature sauvage la plus profonde et la plus isolée pour profiter de tous les avantages de la connexion avec la nature !

 

Si tu te concentres profondément et que tu t'investis au niveau sensoriel dans n'importe quel environnement naturel, tu commenceras à ressentir les effets.

 

Donc, si t’asseoir dans le jardin à regarder les coccinelles t’apporte de la sérénité, vas-y ! Si tu as des sentiers de randonnée à proximité, profites-en! Tu peux aussi aller cueillir des baies ou des champignons.

 

Chaque paysage a des caractéristiques uniques, même au milieu d’une grande ville.

 

Avec de la concentration et un bon état d'esprit, n’importe quelle activité dans la nature peut être une expérience profondément significative qui libère l'esprit et équilibre le système humain.

 

Ne te force pas à conduire 5 heures chaque fois que tu souhaites te connecter à la nature. Apprends à te connecter à la nature de manière à ce que cela s'intègre naturellement à ton propre style de vie.

L'une des meilleures façons de se connecter à la nature est de mettre de la conscience sur l'effet qu’a la nature sur ton esprit et ton corps.

 

Passer du temps de qualité dans la nature est vraiment agréable. Cela nous amène à un état de clarté mentale et émotionnelle qui soulage le stress et recharge notre énergie vitale.

 

Ce sentiment peut être décrit comme de l'amour, de l'inspiration ou de la plénitude. Certaines personnes le ressentent comme de la spiritualité. Pour d’autres, c’est un lien avec notre passé ancestral et une relation plus harmonieuse avec la terre.

 

Étant donné que tout le monde est un peu différent, il serait utile de savoir à quoi ressemble cette connexion pour toi.

 

Tu peux identifier ce sentiment en comparant ce que tu ressens avant, pendant et après chaque expérience que tu as à l'extérieur:

  1. Observe tes émotions :
    Avant même de sortir, prends un moment pour te connecter à ton corps afin d’identifier ce que tu ressens. Es-tu détendu.e ? tendu.e ? À quel point tes mouvements physiques sont-ils fluides ?Remarques toutes tes sensations et émotions. Te sens-tu positif.ve, négatif.ve ou neutre ? Remarques ton état mental. Quelles pensées te traversent l'esprit ? Es-tu distrait.e par quelque chose? Tu peux prendre quelques notes dans un journal si cela t’aide.
  2. Ensuite, sors et passes du temps de qualité en nature : Sors simplement et concentre-toi pour être complètement présent.e avec la nature, en utilisant les méthodes décrites dans cet article qui t’inspirent. Le plus important est de ralentir, d'être présent et d'engager ta conscience et tes sens plutôt que de te laisser happer par tes pensées. Offre-toi cette opportunité de vraiment te poser et de ressentir une véritable connexion avec ton environnement. Assure-toi de prendre suffisamment de temps pour observer les différentes échelles présentent en nature : des plus petits insectes qui bourdonnent dans les fleurs aux nuages ​​flottant dans le ciel.
  3. Compare ce que tu ressens après ta balade : Après un certain temps, est-ce que tu remarques des changements au niveau de ton état mental et émotionnel ? Comment te sens-tu lorsque tu t'assoies tranquillement et que tu te connectes à ton corps et à tes sens? Comment décrirais-tu le changement qui se produit dans ton esprit et ton corps?Que se passe-t-il au niveau de tes pensées lorsque tu te poses dans la nature? Quand ressens-tu des sentiments de joie, de bonheur ou de paix intérieure?

Il n'est pas rare que les gens changent complètement d'états émotionnels simplement en restant assis tranquillement dans la nature pendant un certain temps.


Cela peut prendre du temps si tu commences tout juste cette pratique et que tu as un style de vie très complexe et très chargé. Lors de mon burnout, il m’était impossible de mettre mon cerveau en pause. Il m’a fallu du temps, de la patience et ça s'est fait en douceur.


Avec la répétition et la pratique, ce sentiment de bien-être viendra beaucoup plus rapidement et aura un impact global plus profond sur toi.


C'est une pratique que tu peux répéter quotidiennement ou hebdomadairement.


Tu peux voir ça comme si tu appuyais sur un bouton de réinitialisation, donnant à ton cerveau une chance de faire du tri pour être plus optimal et performant afin que tu puisses mieux performer au travail, dans tes relations, à l'école, être plus créatif et prendre beaucoup plus de plaisir dans la vie en général.

 

Ce sentiment de connexion et son effet sur notre santé et notre performance sont les principales raisons pour lesquelles la connexion à la nature est si importante.

Est-ce que ca te donne envie d'essayer une nouvelle pratique ? Laquelle t'appelle ?

As-tu déjà expérimenté certaines choses pour te connecter à la nature ?

Évalue ta connexion à la nature

Réponds au questionnaire pour calculer ta connexion à la nature

Entre ton prénom et ton adresse email pour commencer le test !
Tu vas ainsi pouvoir recevoir les résultats de ton test ainsi que des informations sur le score que tu auras obtenu directement dans ta boîte mail !

Durée : 1 min

Prénom
Adresse email

Partage tes propres conseils, commentaires ou expériences ci-dessous !