Passer d’un mode de pensée linéaire à un mode de pensée cyclique

J’ai longtemps cru que je devais être constamment productive pour mériter de réussir. J’associais ma valeur à ma productivité, à ma capacité à travailler de longues heures en étant efficace. J’essayais d’être linéaire, d’être tout le temps en action. 

Je me sentais coupable et même minable lorsque je procrastinais. Je ne m’autorisais pas à me reposer pleinement et consciemment. C’était toujours teinté de culpabilité et de dévalorisation

Jusqu’au moment où mon corps a dit stop. Je n’ai alors pas eu d’autre choix que de faire une pause et de regarder ce qui ne fonctionnait pas dans ma façon d’aborder les choses. J’ai alors cherché à trouver un équilibre plus sain pour prendre soin de moi.

Mais la prise de conscience qui a tout changé pour moi a été de revoir ma vision de l’équilibre. J’ai compris que l’équilibre est un processus de réajustement constant. Au début, je cherchais à trouver un équilibre que je pourrais conserver pour toujours. 

J’ai finalement trouvé mon équilibre dans les cycles, dans le changement. La vie est un mouvement constant. L’impermanence est le propre même de la vie. Nous, êtres humains, n’échappons pas à cette loi. 

Dans la vie comme dans la nature, on passe par des cycles. Comme on traverse les saisons, on passe par différentes phases au cours de notre vie et dans la création de nos projets. Nous avons alors tendance à avoir une énergie, des émotions, des besoins et des envies qui fluctuent. 

Apprendre à reconnaître et à naviguer à travers nos cycles de vie est une clé essentielle.

La vie est cyclique. La vie est mouvement.

Et si on faisait le parallèle entre nos vies d’humains et les cycles de la nature ?

Le changement est un processus permanent à l’extérieur, mais aussi à l’intérieur de nous. Frederic Hudson, coach et professeur à l’université de Columbia propose de voir notre vie comme une succession de cycles constitués de 4 phases : un lancement, une désynchronisation, un désengagement puis un renouveau. Connaître ce modèle permet de mieux comprendre ce que nous vivons dans nos transitions personnelles et professionnelles.

Identifier où nous en sommes aujourd’hui, dans quelle phase, permet de mieux comprendre ce que nous expérimentons, et de faire les meilleurs choix pour répondre à notre projet de vie. C’est un modèle que j’utilise très souvent en coaching individuel, dans le but de vérifier dans quelle phase se situe la personne, afin d’orienter le coaching…

Il est intéressant de faire le parallèle entre le cycle décrit par Frederic Hudson et les cycles observables dans la nature ! Les similitudes sont frappantes que ce soit avec les saisons, ou avec les phases du cycle menstruel, de la lunes… On peut aussi faire le parallèle avec les énergies féminine, yin et masculine, yang, avec les éléments eau, feu, air et terre, …

Lors de ces différentes phases, on passe par des émotions dominantes et on se trouve dans un état d’esprit qui amène des besoins spécifiques. 

En identifiant la phase que tu traverses en ce moment, il te sera alors facile de mettre en place les stratégies les mieux adaptées à la situation

Amener de la conscience sur ce que tu traverses permet de t’adapter, de trouver l’équilibre qui te convient à chaque instant, de te reconnecter à ce qui se joue en toi, de t’écouter pour te permettre de t’aligner et te créer la vie qui t’inspire.

L’impermanence de la vie

Ces 4 étapes des cycles arrivent progressivement, graduellement. Identifier la progression de ces phases permet d’intégrer l’idée d’impermanence de la vie.

Il est vraiment intéressant de comprendre cette notion d’impermanence des phases que l’on traverse. Cela peut vraiment apporter du réconfort et de l’espoir dans les moments difficiles. Je m’en sert comme d’un moteur pour vivre chaque phase intentionnellement, avec la conscience de ce que chaque phase peut m’apporter pour évoluer, pour m’aligner davantage chaque jour et me créer la vie qui m’inspire.

  • Si tu traverses une phase difficile, c’est l’occasion de grandir et de gagner en puissance, de transformer et transcender. Tu vas pouvoir t’autoriser à ralentir pour repartir de plus belle.
  • Si tu es dans une phase positive, prends le temps de profiter, de te connecter pleinement à ta joie et de remarquer le chemin parcouru dans la gratitude. Vis ces moments avec intentionnalité.

Fais le test pour identifier la phase que tu traverses en ce moment, les émotions associées, la dynamique et les besoins que tu as besoin de remplir pour t’accomplir.

Dans quelle phase de vie es-tu ?

Quelles émotions traverses-tu en ce moment ? Trouve du soutien en faisant le lien avec les saisons.

http://[forminator_quiz%20id=15228]

Partage tes propres conseils, commentaires ou expériences ci-dessous !